Les obligations qui touchent à la sécurité et au bon fonctionnement de l’installation électrique sont réunies dans un même document, la norme NF C 15-100. La protection des personnes et des biens, le confort d’utilisation des équipements électriques et la prise en compte des évolutions technologiques et sécuritaires : voilà, en quelques mots, la raison d’être de la norme NF C 15-100.
Toutefois, celle-ci donne des consignes spécifiques dès qu’il s’agit de la cuisine.

Cette norme régit l’installation électrique pièce par pièce, élément par élément. Néanmoins, deux pièces sortent du lot et bénéficient de recommandations particulières : la salle de bain (à cause de la présence d’eau) et la cuisine (du fait de la spécificité des équipements branchés).

En effet, ces deux pièces sont parmi les plus accidentogènes (proximité de l’eau et de produits dangereux, multiplicité des prises, etc.). Pour les sécuriser au maximum et garantir une utilisation confortable des équipements, la norme décline donc des préconisations spécifiquement étudiées.

Le nombre et l'emplacement des prises de courant

D’abord, il y a le nombre et l’emplacement des prises de courant. Comme pour toute pièce du logement, le nombre des prises est réglementé par la norme. Ainsi, dans la cuisine, vous devez installer un minimum de 3 prises (pour une pièce inférieure à 4 m2) ou de 6 prises (au-delà de 4 m2).

Dans une cuisine de plus de 4 m2, il faut obligatoirement installer 4 des 6 prises au niveau du plan de travail, à 8 cm de hauteur au moins (contre 1,30 m au-dessus du sol pour les autres prises). L’installation de prises au-dessus des plaques de cuisson et de l’évier est interdite.

Enfin, il est possible de positionner une prise supplémentaire pour la hotte, installée à 1,80 m du sol

 

Les types de circuits

La cuisine concentre un grand nombre d’équipements qui nécessitent d’être branchés sur un circuit électrique dédié, lui-même protégé par un disjoncteur adéquat et relié à une prise correspondante. Il faut retenir notamment :

  • Que les prises de courant avec terre sont limitées à 6 pour un circuit, sous un disjoncteur 20 A max (fil de 2,5 mm2) ;
  • Que les appareils comme la hotte, le four, le lave-linge et le congélateur doivent bénéficier d’un circuit dédié protégé par un disjoncteur 20 A max, avec un fil de 2,5 mm2 ;
  • Que les plaques de cuisson ont besoin d’un circuit dédié branché sous un disjoncteur 32 A max (compte tenu de leur puissance), avec une section de fil de 6 mm2.

 

Attention à bien respecter ces consignes en utilisant les bons disjoncteurs pour chaque type de circuit.

 

L'éclairage pour la cuisine

Enfin, la norme NF C 15-100 cuisine est simple : cette pièce doit disposer d’au moins un point d’éclairage au plafond, ou de deux appliques si la première solution n’est pas faisable.

Les prises de communication RJ 45

Dernier point : l’évolution de la norme NF C 15-100 amendement 5 oblige désormais à installer une prise de communication RJ 45 dans chaque pièce, y compris dans la cuisine (voire deux pour les T3 et plus). Ces éléments doivent être placés à proximité des prises de courants